Sélectionner une page

Conclusion

Nous avons donc réalisé deux types d’expériences, une réelle et une autre par simulation informatique. Dans la première expérience nous avons pu constater la difficulté d’être précis à cause des turbulences extérieures mais les différences entre les modèles étaient visibles. La simulation nous a permis d’approfondir et d’affirmer les résultats précédents. De plus nous avons compris qu’il y avait beaucoup d’enjeux derrière l’aérodynamisme quel que soit le domaine d’application, tant dans l’aviation que dans l’automobile, que ce soit pour des raisons économiques, d’adhérence avec la déportance ou tout simplement de portance. Néanmoins ce domaine reste très complexe et difficile à appréhender, ce projet nous a permis d’acquérir de nouvelles compétences et nous a prouver que les formes des véhicules possèdent un véritable impact aérodynamique. On peut maintenant s’interroger sur cet impact dans d’autres fluides comme l’eau où la densité est bien plus importante et donc provoque plus de forces.

 

Réalisé par :

Eddy Barraud

Adrien David

 

 

Sources :

https://madmagz.com/fr/magazine/121611 http://www.deleze.name/~marcel//physique/TemperaturesEbullition/table_masse_vol .html http://pierre.garde.free.fr/Pages%20HTML/aerodynamique.htm http://tpe-aerodynamisme.e-monsite.com/pages/3-le-profil-de-l-aile.html http://aerodynamique.e-monsite.com/pages/petite-histoire-de-l-aerodynamique.html http://pierre.garde.free.fr/Pages%20HTML/aerodynamique.htm